L'Action Agricole Picarde 05 février 2019 à 22h00 | Par Réussir

8000 ha de colza détruits en raison d'une contamination d'OGM

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Ce colza contaminé ne fleurira pas au printemps puisqu'il sera détruit.
Ce colza contaminé ne fleurira pas au printemps puisqu'il sera détruit. - © D. R.

Trois de lots de semences de colza Dekalb distribués en France ont été identifiés par les autorités comme présentant un taux de présence fortuite d'OGM de 0,005 %, a indiqué le groupe Bayer à Agra Presse le 5 février. 8 000 ha sont concernés (la France cultive environ 1 million d'hectares de colza) et environ 700 agriculteurs. Il s'agit d'un OGM autorisé à la consommation humaine et animale, et autorisé à l'importation dans l'UE, mais pas à la production dans l'UE. Le groupe a eu connaissance de ce résultat en septembre 2018 et a établi un protocole avec la DGAL pour identifier les lots encore chez les distributeurs et les détruire, mais surtout chez les agriculteurs pour détruire les cultures et les accompagner. "C'est une situation difficile pour eux et nous allons les accompagner financièrement, mais aussi au niveau agronomique pendant deux ans, et au niveau réglementaire, notamment pour leur déclaration Pac", insiste Catherine Lamboley, directrice des opérations de Bayer CropScience. Les trois lots provenaient d'Argentine, d'une zone normalement indemne de production de semences de colza OGM. "Nous avons décidé de cesser toute production de semences en Argentine tout pendant nos investigations afin de comprendre la source de contamination fortuite, poursuit Catherine Lamboley. Et nous allons revoir l'ensemble de nos process".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui