L'Action Agricole Picarde 29 octobre 2014 à 08h00 | Par Marion Martin

«Made in Viande» : les professionnels de la filière ouvrent leurs portes

Du 25 au 31 octobre, éleveurs, bouchers et industriels ont fait partager leur métier au public.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La boucherie Pocholle a participé à l’opération Made In Viande.
La boucherie Pocholle a participé à l’opération Made In Viande. - © AAP

La filière élevage et viande a ouvert ses portes au public à l’occasion des rencontres «Made in Viande». La première édition de ces rencontres s’est déroulée dans toute la France du 25 au 31 octobre. Elles sont issues d’une réflexion menée depuis un an par l’ensemble de la filière.
Face aux attaques anti viande et surtout à la difficulté de renouveler les hommes et les femmes travaillant dans cette filière, les professionnels réunis au sein d’Interbev (l’interprofession du bétail et des viandes) ont souhaité ouvrir leurs portes en toute transparence. En France, plus de mille entreprises de la filière viande ont fait découvrir et partager leur passion, mais aussi le quotidien de leur métier.
Dans la Somme, quatre exploitations ont participé à l’opération. Mais il y a eu peu de visiteurs, peut-être à cause d'un défaut de communication ou de l’éloignement des centres urbains.

A la découverte du métier de boucher
La boucherie d’Alain Pocholle située aux halles du Beffroi à Amiens, a notamment participé aux rencontres Made in Viande. «Il n’y a pas eu de visiteurs ou de clients supplémentaires. Mais grâce à Made in Viande, j’ai pu toucher mes clients habituels», a-t-il indiqué.
Alain Pocholle leur a distribué les questionnaires réalisés par Interbev à l’occasion de ces rencontres. A l’intérieur un quizz sur la filière avec à la clé des cadeaux à gagner. Il fallait répondre à différentes questions du type : «quel est l’aliment principal des ruminants ?». Les participants pouvaient trouver l’information sur le flyer et le site internet de Made in Viande.

La fabrication du steack haché chez Bigard
Autre visite proposée dans le département, celle de l’usine Bigard à Flixecourt. Une trentaine de personnes étaient présentes. Les responsables du site leur ont expliqué la découpe et l'emballage des steaks, la fabrication du steak haché, des paupiettes et tout ce qui est produits de troisième génération. «Globalement, les visiteurs ne s’attendaient pas à une telle hygiène dans l’entreprise. Ils ont également été impressionnés par la mécanisation des tâches», a expliqué un des responsables de l’usine. Opération communication réussie pour l’usine !

La filière viande recrute !

20 000 emplois à pourvoir d’ici 2018 dont :
- 4 500 éleveurs bovins allaitants
- 4 000 éleveurs ovins
- 250 commerçants en bestiaux
- 4 500 emplois pour la transformation
- 5 000 bouchers dans les hyper et supermarchés
- 4 500 bouchers dans les boucheries et triperies traditionnelles
A cela s’ajoute 32000 emplois en restauration collective.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui