L'Action Agricole Picarde 12 juin 2014 à 09h41 | Par Lucie Debuire

A la Ferme des Vallées : priorité au goût pour les légumes

Liliane, Angélique et Adrien Bled produisent une large gamme de légumes qu'ils commercialisent directement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Adrien Bled : «Pour moi, plus un  légume a de matière sèche, plus il aura de goût».
Adrien Bled : «Pour moi, plus un légume a de matière sèche, plus il aura de goût». - © AAP

C’est dans les terres de la vallée de l’Hallue, non loin d'Amiens, que les légumes de Liliane, Angélique et Adrien Bled puisent les nutriments qui leur donne un goût si singulier. Depuis une dizaine d’années la Ferme des Vallées à Fréchencourt ne cesse d’élargir sa gamme de légumes. «Sur une saison, nous en cultivons une bonne trentaine. C’est un atout mais aussi une nécessité pour répondre à la demande de nos clients», explique Adrien Bled en soulignant bien que tous les légumes qu'il vend ont poussé sur son exploitation.
Les trois associés cultivent 121 ha en polyculture, 2,5 ha d’endives de pleine terre et 6,5 ha de légumes. 6500 m² sont sous tunnels et serres, ce qui, avec l’aide de leurs trois employés, leur assure à la fois précocité et production toute l'année.
L’année dernière, Liliane, Angélique et Adrien Bled ont investi dans 4000 m² de serre à double parois afin de mieux isoler les plantes. «Grâce à ce système, les journées poussantes sont plus nombreuses et plus longues. Mais l'outil est nouveau, il nous faut encore l’apprivoiser», constate Adrien Bled.
Les légumes sont désherbées à la main ou paillées. Les trois associés ont choisi de limiter les apports d’insecticides par le biais de la lutte biologique car l'application de produits phytos allonge le délai de récolte. L’irrigation et l’aération sont automatique afin de mieux gérer les maladies. L’engrais est apporté par l’eau d’irrigation. «Nous irriguons le moins possible, car dans des conditions sèches le légume puise dans ses réserves et dégage ainsi le meilleur goût», explique Adrien Bled.

Le contact avec la clientèle
Liliane, Angélique et Adrien Bled font partie du réseau Bienvenue à la ferme. Ils vendent le tiers de leur production sur place. Pour le reste, vous les trouverez tous les samedi matin sur le marché Terroir de Picardie en centre ville d'Amiens. «Nous faisons en sorte que l'un d'entre nous soit toujours présent sur le marché. Il faut pouvoir répondre aux questions des clients et garder le contact avec eux. Les gens apprécient les conseils que nous pouvons leur donner, notamment sur la conservation des légumes ou leur cuisson", indique Adrien Bled. "Nous avons pour principe de vendre ce que nous souhaiterions acheter, nous avons donc parfois de la perte, mais c’est ainsi lorsqu’on veut satisfaire sa clientèle», reconnaît-il.
Ce passionné souligne aussi qu'il a créé en 2010 un site internet pour commander en ligne. «Depuis nous avons boosté nos ventes car le client peut comparer les prix, il y a davantage de transparence. Par ce biais nous nous sommes fait connaître». Les commandes sont à retirer en magasin ou sur le marché : le client comme le producteur ont tout à y gagner.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui