L'Action Agricole Picarde 12 janvier 2017 à 08h00 | Par Marion Martin

Aide exceptionnelle pour les jeunes bovins légers

Une aide de 150 € pourra être demandée pour les jeunes bovins de race allaitante ou mixte de moins de 360 kg de poids de carcasse vendus entre le 1er janvier et le 28 février 2017.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La demande d’aide doit être réalisée entre le 1er et le 31 mars 2017.
La demande d’aide doit être réalisée entre le 1er et le 31 mars 2017. - © S. Bourgeois


Dans le cadre du pacte de consolidation et de refinancement des exploitations agricoles, une aide exceptionnelle pour les jeunes bovins a été mise en place. Elle a pour but d’inciter la sortie de jeunes bovins mâles plus légers, et ainsi enclencher une dynamique de réduction de la production de vian­de sur le marché. L’aide permettra de compenser le manque à gagner de l’éleveur en lien avec le faible poids de l’animal lors de la vente. Pour mémoire, ce soutien avait été annoncé le
4 octobre par le ministère de l’Agriculture en même temps que les autres me­sures d’accompagnement bancaires et sociales.
Seuls les jeunes bovins mâles issus de race allaitante ou croisés avec au moins l’un des parents de race à viande sont éligibles à cette aide. L’animal doit avoir été élevé en France et être âgé de treize à vingt-quatre mois à la date de l’abattage si l’animal est abattu en France métropolitaine, ou à la date de l’émission du certificat sanitaire si l’animal est exporté. Il doit peser moins de 360 kg de poids de carcasse pour les animaux abattus en France métropolitaine (poids de la carcasse constaté à chaud diminué de 2 %) ou moins de 680 kg de poids vif (poids payé à l’éleveur éligible lors de la sortie de l’animal de l’exploitation) pour les animaux exportés destinés à l’abattage (les animaux exportés destinés à l’engraissement ne sont pas éligibles).
Par ailleurs, l’éleveur doit avoir détenu l’animal pendant au moins soixante jours. L’animal doit être vendu entre le 1er janvier et le 28 février 2017. Pour les animaux abattus en France métropolitaine : la date d’abattage de l’animal éligible fera foi. Pour les animaux exportés, la date de vente de l’animal par l’éleveur éligible fera foi. Toutefois, les animaux exportés, après le 15 avril, ne seront pas éligibles.
L’aide s’élèvera à 150 € par animal éligible et sera versée, si elle est demandée pour minimum trois animaux éligibles, soit une demande de 450 € d’aide minimum. Ce paiement interviendra au plus tard le
30 septembre 2017. En cas de dépassement de l’enveloppe al­louée, le dispositif sera géré selon le mode «premier arrivé, premier servi», la date de dépôt du formulaire de demande d’aide faisant foi. Les éleveurs pourront déposer une demande d’aide à partir du 1er mars jusqu’au 31 mars 2017 uniquement. Le formulaire de demande sera disponible sur le site de FranceAgriMer au plus tard le 28 février.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes