L'Action Agricole Picarde 08 juin 2018 à 04h00 | Par Alix Penichou

Albert on the rock’s : première édition d’un festival truculent

Rockeurs et motards donnent rendez-vous au public ce samedi pour la première édition du festival «Albert on the rock’s». Un événement gratuit.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D. R.



Sortez les Dr. Martens, les blousons de cuir ou juste vos oreilles de rockeurs, ce samedi, à Albert. Car l’ambiance sera aux grosses cylindrées et au bon son de basse, batterie et guitare électrique, pour la première édition du festival «Albert on the rock’s», de 15h à la tombée de la nuit, sur l’Esplanade de la Solidaire.

Au programme, rassemblement de motos, stands d’accessoires et de vêtements deux-roues, disquaires et, bien sûr, des concerts. Une idée de la ville et des Motards de l’Ancre, co-organisateurs. «Il y a beaucoup de groupes de rock à Albert, et c’est une musique qui plaît autant aux jeunes qu’aux moins jeunes, alors on s’est dit qu’un tel festival serait parfait pour dynamiser le domaine de la culture», explique Laurence Catherine, adjointe à la culture et au patrimoine de la ville. Les élus espèrent attirer au moins cinq cents personnes en même temps, «même s’il sera difficile de tenir les comptes, car l’accès est libre, et le but est de pouvoir aller et venir entre les stands et la scène.» Gratuit dites-vous ? Oui, car la volonté est de permettre à tous, quelle que soit la condition sociale, d’assister à l’événement.

Des motos de toutes sortes
Ouvert à tous, le rassemblement de motos l’est aussi, à condition d’être l’heureux propriétaire d’une cylindrée, évidemment. «Il s’agit de notre premier rassemblement, mais nous comptons attirer le plus de motards possible. Avec deux à trois cents participants, nous serons heureux», espère Stéphane Félicijan, du club des motards de l’Ancre, qui rassemble une vingtaine de membres. «La moto et le rock vont souvent de pair, alors l’idée d’un best off de nos deux passions nous a séduite.» Des motos de toutes sortes, de toutes marques, routières ou sportives «avec des peintures originales», devraient être à découvrir et susciteront les discussions mécaniques, vitesse… «Si cette année s’avère une réussite, nous organiserons certainement des baptêmes pour les novices à la prochaine édition.» En attendant, pour les motards, Stéphane leur soumet l’idée de parcourir le circuit du souvenir, «balade incontournable du secteur», avant de se rendre Esplanade de la Gare vers 15 heures.
A partir de cette heure, trois groupes locaux se succéderont sur scène : The Restless, Pix et Echoes. Un quatrième groupe, baptisé 120, viendra de Béthune (62). L’occasion de se faire connaître ou de retrouver le public local déjà conquis. «On était enchantés à l’idée de monter sur scène pour un festival, confie Cédric Foyart, batteur de Pix. On a plutôt l’habitude de vivre les festivals en tant que spectateurs !».
Le nom du groupe, plus habitué des bars et des pubs, découle de la contraction des premières lettres des prénoms de ses membres : Patrick, soixante ans, astrophysicien et guitariste passionné amiénois, Yohann, salarié d’une entreprise aéronautique à Rochefort, chanteur, et de Cédric et Christophe, qui forment le X, respectivement batteur et bassiste, eux aussi professionnels de l’aéronautique du secteur.
Ce qu’ils offriront au public : des reprises de rock des années 70 et 80, comme Deep Purple, Queen, Scorpion… Mais aussi des titres plus récents de Muse, Bruno Mars ou encore Radiohead. Les autres rockeurs se sont lancés dans les compositions, mais il faudra encore être un peu patient pour en profiter, puisqu’elles sont en cours d’élaboration.
The Retless, groupe qui existe depuis une dizaine d’années, interprétera sa playlist avec puissance sonore, comme à son habitude : de la pop anglaise, avec des groupes comme Oasis, Noir Désir ou Téléphone, ZZ Top, Metallica et des reprises de groupes plus modernes.

Voltage - AC/DC tribute tête d’affiche
A partir de 21h, la tête d’affiche, le groupe Voltage - AC/DC tribute - clôturera la journée autour des plus grands titres d’AC/DC. Que serait un festival de rock sans un hommage au groupe légendaire australo-britannique ?

Informations pratiques

Samedi 9 juin à partir de 15h

Esplanade de la Gare

A 20h : concert de High Voltage, AC/DC tribute

Rassemblement de motos

Restauration et buvette sur place

Entrée libre et gratuite

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui