L'Action Agricole Picarde 06 janvier 2018 à 08h00 | Par Bernard Griffoul

Alimentation animale : peser pour mieux rationner

Sur godet ou mélangeuse, les dispositifs de pesée s’avèrent indispensables pour rationner les animaux au plus près de leurs besoins. Question de performances et de coût alimentaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le transfert de données à double sens entre la console de la machine et l’ordinateur de l’éleveur est aussi possible.
Le transfert de données à double sens entre la console de la machine et l’ordinateur de l’éleveur est aussi possible. - © BVL


Généralement montés par le concessionnaire, les systèmes de pesée sur chargeur frontal ou sur chargeur télescopique reposent sur la même technologie de capteurs de pression hydraulique et peuvent être installés sur toutes les machines, neuves ou anciennes, sans modification de l’équipement. Les capteurs de pression sont connectés par un simple raccord en T sur le circuit hydraulique et reliés à une console informatique qui calcule le poids. Sur un télescopique, la pesée se déclenche pendant le levage de la flèche, au passage devant un capteur de position (mode dynamique). Sur un chargeur frontal, elle peut se faire soit en mode dynamique, soit en mode statique. Dans ce cas, l’outil est immobilisé à une hauteur prédéfinie par l’utilisateur et le poids s’affiche en continu. Le système fonctionne comme une balance.


Les rations sont enregistrées au jour le jour
Une console, installée en cabine, délivre le poids des produits chargés dans le godet désileur avec une précision annoncée de 1 à 2 %. Cela permet de peser les fourrages et les concentrés, mais pas les produits légers comme les minéraux. L’utilisateur enregistre les consignes de chargement. Une alarme de surcharge (lumineuse ou sonore) le prévient lorsque le poids désiré est presque atteint. Les quantités distribuées sont enregistrées au jour le jour et peuvent être imprimées. Le prix (tarif Genitronic) de ces équipements de pesée embarquée sur godet désileur varie de 1 600 euros (avec montage) pour un chargeur frontal à 3 500 euros pour un télescopique.
Sur les mélangeuses, les dispositifs de pesée sont aujourd’hui reconnus comme un élément essentiel. Les constructeurs proposent généralement trois niveaux d’équipement : la pesée simple, la pesée programmable et, enfin, la gestion et le contrôle de l’alimentation. Ce dernier niveau est très peu répandu dans notre pays.
Comme pour les godets, les équipements sont fournis par des spécialistes de la pesée (PTM, Dinamica Generale, Digi-Star...). Un ensemble de pesons assure la jonction entre le châssis et la cuve, dont le nombre (de 3 à 8) dépend de la taille de la mélangeuse. La pesée simple permet de cumuler le poids des matières chargées dans le bol et de les décompter pendant la distribution. Avec la pesée programmable, l’éleveur rentre ses rations à l’animal dans la console et indique le nombre de bêtes à nourrir. Le programme calcule le poids à charger pour chaque matière.

Afficher ses données sur godet ou smartphone
La lecture des informations de pesée se fait sur une console positionnée sur la mélangeuse. Mais des accessoires (répétiteur avec ou sans fil, application smartphone) permettent de déporter les données au plus près de l’utilisateur.
Le troisième niveau d’équipement permet le transfert de données à double sens entre la console de la machine et l’ordinateur de l’éleveur. Certains proposent même un transfert directement dans le cloud. Un logiciel maison donne ensuite accès à différentes fonctions selon l’option retenue : définition et transfert des rations, historique des chargements et déchargements, gestion des stocks, lancement automatique d’achats chez le fournisseur, calcul du coût alimentaire...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui