L'Action Agricole Picarde 20 septembre 2018 à 06h00 | Par Réussir

Aliments trop salés : Travert ne soumettra pas les industriels à la contrainte

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Stéphane Travert a martelé le 18 septembre devant la commission d’enquête sur l’alimentation industrielle, sa position relative aux engagements volontaires des industriels pour réduire la teneur en sel, en sucre, et en acides gras saturés des aliments. Le ministre veut « impulser l’évolution des pratiques », et « fixer des objectifs ambitieux, mesurables et transparent à l’égard des consommateurs ». Mais il reste ferme quant à la méthode : il s’oppose à la contrainte, et privilégie le dialogue. «L’efficacité de ce type d’approche concertée est factuellement insuffisante parfois nulle», dénonce pourtant le président de la commission, Loïc Prud’homme. Si le ministre admet que les accords en cours «sont décevants» et que «les efforts sont insuffisants», il souligne que «pour autant des seuils intermédiaires n’ont pas été atteints». Le ministre de l’Agriculture met ainsi en joue la proposition de la députée LREM Michèle Crouzet, également rapporteure de la commission, de taxer les produits trop riches en sel. «Nous devons encore travailler sur les seuils réglementaires en sel et en sucre et ce n'est pas encore discuté en interministériel», tranche-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui