L'Action Agricole Picarde 18 mai 2017 à 08h00 | Par AAP

Après la dynamique de conversion en 2016, l'année 2017 semble plus «calme»

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Nous ne sommes pas dans une logique de surproduction de lait», a souligné Julien Adda, délégué général de la Fnab (agriculteurs bio), lors d'un point presse à Paris, le 16 mai. Les remontées bretonnes du réseau spécialisé font état d'une situation des conversions en lait bio plus «calme» que l'année précédente. La raison principale est que «2016 a été particulièrement dynamique.» Pourtant selon la Fnab, l'aval (industriels, consommateurs) est demandeur.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui