L'Action Agricole Picarde 04 août 2019 à 06h00 | Par Alix Penichou

Une fresque taguée sur un silo fait le buzz

L’Egypte, berceau de l’agriculture et destination d’export de nos céréales... Une fresque sur ce thème, peinte sur le silo Noriap de la route de Mers-les-Bains, est un beau pied de nez à l’agribashing.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Fanny Boimare, alias K2B, graphiste tréportoise, associée à deux artistes de Beauvais, Satok et Dyan, ont mis trois jours pour transformer le mur du silo en une grande fresque. © K2B Fanny Boimare, alias K2B, graphiste tréportoise, associée à deux artistes de Beauvais, Satok et Dyan, ont mis trois jours pour transformer le mur du silo en une grande fresque. © K2B Fanny Boimare, alias K2B, graphiste tréportoise, associée à deux artistes de Beauvais, Satok et Dyan, ont mis trois jours pour transformer le mur du silo en une grande fresque. © K2B Fanny Boimare, alias K2B, graphiste tréportoise, associée à deux artistes de Beauvais, Satok et Dyan, ont mis trois jours pour transformer le mur du silo en une grande fresque. © K2B

Le mur grisâtre du silo Noriap, sur la très touristique route de Mers-les-Bains, s’est refait une beauté. Trois jours de travail, à coups de «pschitt», et voilà qu’une imposante fresque colorée décore désormais ce centre de réception de céréales de la coopérative agricole. L’Egypte, berceau de l’agriculture, s’y est invitée. Nefertiti, grande épouse d’Akhenaton, y trône royalement au milieu d’épis de blé, féveroles à la main.
Impossible de ne pas remarquer le résultat, en passant par la nationale qui mène à la côte samarienne. L’inspiration est en fait sortie des bombes de peinture de Fanny Boimare, alias K2B, graphiste tréportoise, associée à deux artistes de Beauvais, Satok et Dyan. «Voilà des années que ce mur m’attire, confie K2B. Il méritait d’être mis en valeur. J’y voyais quelque chose de grandiose. Cette année, Noriap a trouvé notre projet intéressant, on a sauté sur l’occasion.»
La jeune femme, passionnée de dessin et de cultures urbaines depuis toujours, laisse s’exprimer l’art du graffiti depuis une vingtaine d’années, mais est professionnelle depuis cinq ans. «Je postais régulièrement mes œuvres sur les réseaux sociaux. J’ai eu des demandes de particuliers grâce à ça, et ça a fini par prendre tellement d’ampleur que j’ai créé ma société», raconte-t-elle.
Pas de rémunération pour le décor du silo, néanmoins. «Avec mon collectif, AMC Graffiti, nous cherchons régulièrement des spots de ce genre pour laisser libre cours à notre créativité, et pour nous donner de la visibilité.» Pari gagné, puisque de nombreuses personnes se sont arrêtées pendant les travaux. Et depuis, la fresque fait écho sur Instagram, Twitter et Facebook.

L’agriculture source d’inspiration
L’agriculture pourrait paraître éloignée de ce type d’art urbain. Et pourtant, il s’agit d’un thème que K2B a l’habitude d’aborder. «J’ai décoré pas mal de transformateurs électriques pour de petites communes, en milieu rural. Les tracteurs et les animaux d’élevage y sont souvent représentés. Mais cette fois, la réflexion était plus poussée.»
Le sujet de l’Egypte a d’ailleurs enchanté la coopérative Noriap. «Ce pays est un marché stratégique pour la filière céréales en France. L’année dernière encore, 500 000 tonnes de blé français ont été exportées au Gasc (autorité générale qui achète les matières premières en Egypte, ndlr), et Noriap participe à remplir les bateaux», assure Nathalie Ternois, responsable communication et innovation pour la coopérative.
La fresque est aussi le moyen de répondre à l’agribashing, dont se sent victime le milieu agricole. «L’agriculture fait partie de l’histoire de l’Homme depuis la nuit des temps. Aujourd’hui, elle continue de nourrir le monde et de faire vivre l’économie de notre pays. Le message que ce silo fait désormais passé est positif.» La fleur de féverole, représentée sur ce mur, est un exemple. «Nous développons beaucoup de filières qualité, dont les féveroles font partie.» Du plaisir pour les yeux des passants, et une communication originale.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui