L'Action Agricole Picarde 17 avril 2015 à 08h00 | Par CETIOM

Assurer la protection en floraison du colza contre les maladies

Comment se prémunir en préventif contre les attaques de slérotinia.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Attaque de sclérotinia sur tige.
Attaque de sclérotinia sur tige. - © AAP

Les attaques importantes de sclérotinia sont peu fréquentes, mais cette maladie est potentiellement très nuisible. Les essais du Cetiom de 2008 et 2013 (années à pression moyenne à forte) ont montré une perte de 6,5 quintaux en moyenne sur le témoin non traité. En 2007, année à forte pression, la nuisibilité dépassait les 10 quintaux. Comme il est difficile de prédire l’expression du sclérotinia et qu’aucune lutte curative n’existe lorsque la maladie est présente, le seul moyen de lutte efficace est une intervention préventive en floraison.
La protection fongicide en floraison est la seule qui se justifie sur colza compte-tenu du retour sur investissement systématique obser­vé dans nos essais, même hors attaque de sclérotinia (gain de 1,5 q/ha dans la synthèse pluriannuelle Cetiom).

Au sommaire de l’article :
Traitement à bien positionner au stade G1
La gamme de solutions qui s’élargit

Essais Cetiom Sclérotinia 2013-2014 (30% d’attaque sur tige en moyenne)

Les fongicides du colza

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui