L'Action Agricole Picarde 26 mars 2018 à 06h00 | Par Florence Guilhem

Atfarm : l’outil qui permet d’optimiser les apports d’azote

Le groupe Yara a annoncé, le 13 mars, le lancement d’un nouveau service de fertilisation de précision, en s’appuyant sur l’imagerie satellitaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Yara digital farming


L’outil, nommé Atfarm, a pour objectif de permettre à toute exploitation agricole de moduler ses doses d’engrais au sein de ses parcelles, et ce, sans investissement initial. Comment ? Grâce à l’utilisation de l’imagerie satellite (satellite optique pour l’observation de la terre, de la végétation et de l’eau), ainsi qu’à l’utilisation de l’algorithme de Yara N-Sensor®, soit une association encore inédite sur le marché.

«Il existe déjà des solutions dans ce domaine, mais elles sont souvent trop complexes et peu ergonomiques, précise Markus Himken, qui dirige l’équipe de Digital farming de Berlin, à l’origine du développement d’Atfarm. Avec Atfarm, nous avons souhaité changer l’expérience utilisateur et simplifier l’utilisation de l’outil afin de répondre aux attentes des agriculteurs et leur apporter un réel bénéfice.Derrière cette démarche, l’idée est de leur faciliter la tâche au lieu de générer une charge de travail supplémentaire.» Et pour être en adéquation totale avec les aspirations des agriculteurs, l’outil est testé et validé en continu par ceux-ci. Cinq cents d’entre eux, en France et en Allemagne, ont été mis à contribution pour ce faire.
Leur intérêt ? Selon Tiphaine Varon, du groupe Yara, «la modulation de la fertilisation azotée pour répondre au mieux au besoin des plantes est un des objectifs principaux des agriculteurs dans le domaine de la nutrition des cultures. En effet, une fertilisation optimisée permet d’augmenter le rendement et la qualité des récoltes, tout en minimisant les pertes d’azote pour l’environnement».

Comment fonctionne Atfarm ?
Il suffit à l’agriculteur de s’inscrire en ligne. Pour charger toutes ses parcelles d’un coup, il doit charger un fichier contenant le détourage de ses parcelles (exemple : fichier Telepac). Le système saisit alors automatiquement toutes les parcelles en quelques instants.
Grâce aux images satellite et de biomasse haute résolution d’Atfarm, l’agriculteur peut repérer facilement les moindres variations de croissance au sein de ses parcelles. Il obtient de la sorte une vision d’ensemble de ses cultures, et peut planifier son épandage depuis son bureau. Autre atout : il est possible d’accéder aux images des saisons précédentes pour effectuer des comparaisons avec les images actuelles.

Création de cartes d’épandage
L’application permet de créer des cartes d’application d’engrais azoté adaptées à tous les besoins. Deux méthodes sont possibles. La première, manuelle, se fait en entrant la quantité d’azote moyenne à appliquer sur la parcelle, puis en utilisant les images de biomasse afin d’adapter l’apport d’azote des différents périmètres de la parcelle. Cela fonctionne pour tous les types de cultures.
La deuxième méthode est automatique. Il faudra cependant attendre le mois d’avril pour obtenir des cartes d’application créées automatiquement à partir de l’algorithme de Yara N-Sensor®. Cet algorithme permettra d’appliquer la dose optimale d’engrais à chaque endroit de la parcelle, et donc d’obtenir le meilleur rendement possible. A compter de juin, des notifications et des alertes seront envoyées en cas d’anormalités repérées.

Application gratuite pour l’année 2018
Une première version d’Atfarm est disponible depuis le 8 mars (www.at.farm/fr/accueil). Avec une version entièrement gratuite pendant toute la saison 2018, et sans engagement, l’agriculteur peut sélectionner ses parcelles, visualiser une carte de biomasse, établir la carte de modulation d’épandage et la télécharger. Ce produit n’aura de cesse d’évoluer dans les semaines prochaines, puisque des mises à jour et de nouvelles fonctionnalités seront ajoutées en permanence, en s’appuyant sur les vingt ans d’expertise de Yara dans la modulation intra-parcellaire grâce à N-Tester et N-Sensor, pour améliorer l’expérience des utilisateurs et mieux répondre ainsi à leurs besoins.
En revanche, à compter de 2019, Atfarm sera distribué soit directementa aux agriculteurs, soit via la distribution. Le modèle de prix sera alors celui d’un prix à l’hectare, dégressif avec le nombre d’hectares. Un modèle de prix spécifique sera proposé aux distributeurs.

Yara digital farming

Créé en 2017, Yara digital farming est une nouvelle entité de Yara, dont l’objectif est de devenir le leader mondial des outils numériques permettant d’optimiser la nutrition des cultures. Comment ? Par des outils innovants en termes de fonctionnalités et d’expérience utilisateur. Tous ces outils sont développés en mode start-up dans quatre sites répartis à travers le monde (Berlin São Paulo, San Francisco et Singapour).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui