L'Action Agricole Picarde 29 avril 2019 à 09h00 | Par Réussir

Bayer : rachat de Monsanto dans un climat houleux

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le patron de Bayer, Werner Baumann, a défendu le 26 avril face à ses actionnaires le rachat de Monsanto, lors d'une AG cernée par des centaines de manifestants. Les quelque 13 400 requêtes visant désormais le Roundup aux Etats-Unis «font porter une lourde charge à notre compagnie et inquiètent de nombreuses personnes», a-t-il reconnu. Cette pluie de procédures, après deux condamnations en quelques mois à verser au total 158,8 M$ d'indemnités, a contribué à faire plonger le titre Bayer de près de 40 % en Bourse depuis juin 2018. Elle fait aussi de Bayer une cible des écologiques, avec quelque 500 manifestants entourant le 26 avril le centre de conférences de Bonn pour appeler à «stopper le glyphosate». Mais le groupe «demeure optimiste» sur le front judiciaire, et espère que les cours d'appel saisies dans les deux premiers dossiers américains «rendront des décisions différentes», «basées sur l'analyse scientifique et non sur l'émotion», a assuré Werner Baumann. Pour lui, la pertinence économique du mariage reste intacte, puisque le groupe fusionné détient «des activités leader dans la protection chimique et biologique des récoltes, les semences conventionnelles et "biotech", et l'assistance numérique à l'agriculture».

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui