L'Action Agricole Picarde 13 avril 2020 à 18h00 | Par Vincent Fermon

Bayer se lance dans l'élevage de pucerons verts

Le géant de la chimie végétale renonce à ses activités pharmaceutique et agrochimique pour se lancer dans la culture de pucerons verts.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Après en avoir tué des millions, Bayer veut désormais protéger le puceron vert.
Après en avoir tué des millions, Bayer veut désormais protéger le puceron vert. - © ITB

C'est la victoire de trop. Après avoir obtenu une nouvelle fois cette année une dérogation pour l'utilisation de l'insecticide Movento pour lutter contre le puceron vert responsable de la jaunisse de la betterave, Bayer vient d'annoncer qu'il mettait un terme à ses activités historiques.

« Compte tenu de la facilité de notre entreprise à obtenir des allégements sur l'application de la réglementation sur les produits phytopharmaceutiques auprès de l'administration française, l'entreprise Bayer a décidé d'abandonner ce qui a fait sa performance et sa réputation pour se lancer dans un nouveau défi », indique un communiqué de l'entreprise allemande du 1er avril.

Côté France, l'ITB est consterné de ce changement radical : « On sait bien qu'on a des difficultés en France pour produire de la protéine, mais de là à compter sur des pucerons... »

Un tournant idéologique

Pour en savoir un peu plus sur ce nouveau défi souhaité par Bayer, nous avons contacté la direction de la recherche de la multinationale. Les explications sont pour le moins surprenantes : « Was spielst du in Frankreich ?! On vous a connu plus combatifs. Lutter contre le puceron, c'est trop facile. On a donc décidé d'essayer d'en élever et de laisser d'autres entreprises se débrouiller avec ce problème qui n'en est pas un pour nous. Name einer Pfeife !»

D'autres sources internes à l'entreprise expliquent ce changement soudain de position par l'infiltration de militants écolos-bobos au sein de la direction de Bayer ; des militants formés en France par le collectif « Des pousseurs de fleurs ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous