L'Action Agricole Picarde 26 avril 2019 à 08h00 | Par Réussir

Bayer voit son bénéfice net affecté par l'intégration de Monsanto

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’allemand Bayer a vu son bénéfice net reculer de 36 % sur un an au premier trimestre, en raison des coûts liés au rachat l'an dernier de Monsanto, a-t-il annoncé le 25 avril. Bayer affiche néanmoins une « solide performance opérationnelle », avec une hausse de 42 % de son chiffre d'affaires sur la même période. Ses comptes sont principalement affectés par la flambée de ses charges exceptionnelles, passées de 78 M€ au premier trimestre de l'an dernier à 1,05 Mrd entre janvier et mars de cette année. L'intégration de Monsanto, acheté en juin dernier pour 63 Mrd $, représente près de la moitié de ces charges (492 M), devant la restructuration du groupe (393 M), qui a annoncé la suppression de 12 000 emplois. Mais l'industriel a aussi multiplié par douze ses provisions pour « risques juridiques », à 51 M€. Bayer doit d'abord affronter les multiples procédures contre le glyphosate, objet ces derniers mois de deux jugements défavorables en Californie, et désormais visé par « 13 400 requêtes » aux Etats-Unis, selon un décompte actualisé au 11 avril. Mais la branche pharmaceutique, familière des batailles judiciaires, fait par ailleurs face à des dizaines de milliers de requêtes américaines.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui