L'Action Agricole Picarde 04 novembre 2020 à 20h00 | Par Agra Presse

Betterave : le Parlement autorise le retour des néonicotinoïdes

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le Parlement a autorisé le 4 novembre, via un ultime vote du Sénat, le retour temporaire des néonicotinoïdes pour soutenir la filière betterave à sucre.
Le Parlement a autorisé le 4 novembre, via un ultime vote du Sénat, le retour temporaire des néonicotinoïdes pour soutenir la filière betterave à sucre. - © D. R.

Le Parlement a autorisé le 4 novembre, via un ultime vote du Sénat, le retour temporaire des néonicotinoïdes pour soutenir la filière betterave à sucre. Après l'Assemblée nationale, le Sénat a adopté le projet de loi par 183 voix pour, 130 contre (14 LR, 7 centristes, 2 Indépendants, 1 RDPI à majorité En Marche, ainsi que les groupes PS - moins 1 - RDSE à majorité radicale, CRCE à majorité communiste et écologiste, GEST des écologistes), ce vote valant adoption définitive.

Le ministre Julien Denormandie a reconnu à plusieurs reprises qu'il s'agissait d'un texte «difficile», pour défendre la «souveraineté alimentaire» face à une situation d’«impasse» des producteurs. Il a rappelé «l'engagement résolu» de la France en faveur de «la transition agro-écologique». «Nous sommes tous ici favorables à l'arrêt des néonicotinoïdes», a-t-il martelé. La gauche reproche au gouvernement de «ne pas respecter» le Parlement en revenant sur le vote de 2016 qui avait interdit ce type d’insecticides à partir de 2018. Le sénateur écologiste Joël Labbé a dit sa conviction que «même dans une situation d'urgence, des alternatives étaient possibles», défendant un changement du «modèle agricole». «Ce projet de loi est une défaite magistrale, c'est une défaite sanitaire et environnementale», a fustigé Angèle Préville (PS).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous