L'Action Agricole Picarde 16 juillet 2019 à 10h00 | Par Réussir

Bio et abattage sans étourdissement sont incompatibles

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’organisme de certification Ecocert doit, dans un délai de quatre mois, «mettre fin à la publicité et à la commercialisation» de produits bio composés de viande issue d'animaux abattus sans étourdissement. C’est ce qu’ordonne la cour administrative d’appel de Versailles dans son arrêt du 11 juillet. Un jugement qui donne raison à l’Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoirs (OABA), opposée à Ecocert, à l’Inao et au ministère de l’Agriculture dans ce litige qui dure depuis 2012. Saisie en juillet 2016, la cour d’appel de Versailles avait interrogé la Cour de justice de l’Union européenne. Dans une décision du 26 février 2019, celle-ci avait estimé que les règles européennes «n’autorisent pas l’apposition du logo de production biologique de l’UE sur des produits issus d’animaux ayant fait l’objet d’un abattage rituel sans étourdissement préalable». Les parties perdantes ont deux mois pour se pourvoir en cassation. «Le risque est très faible», estime Jean-Pierre Kieffer, le président d’OABA. «Le problème n’est pas le bio halal, mais le bio sans étourdissement», affirme-t-il, précisant qu’il existe «du halal avec étourdissement, quelques abattoirs en France le font».

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui