L'Action Agricole Picarde 29 juin 2018 à 08h00 | Par Réussir

Biogemma projette une scission entre ses activités

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La société de recherche Biogemma (biotech) a annoncé le 27 juin un projet de scission partielle entre ses activités dans les oléagineux et les céréales. Concernant les oléagineux, il s’agit de créer « une structure commune financée par les trois acteurs semenciers (Euralis Semences, Limagrain et RAGT Semences) et Sofiprotéol », selon un communiqué de l’entreprise de biotechnologies dont Arvalis est le cinquième actionnaire. L’activité resterait à Mondonville (Haute-Garonne). « Cette organisation permettrait de poursuivre une recherche ambitieuse ciblant un marché colza et tournesol européen dynamique et d’ouvrir de nouvelles perspectives de création de variétés en réponses aux grands défis de l'agriculture », déclare Biogemma. Côté céréales (blé, maïs), le projet vise l’intégration de cette activité de recherche au sein de Limagrain, sur le site de Chappes (Puy-de-Dôme) « qui se doterait ainsi d’une organisation en biotechnologie céréales à la hauteur de ses objectifs ». « Le projet permettrait de préserver l’emploi, de conserver les compétences présentes au sein de Biogemma et de poursuivre l’ensemble des projets collaboratifs en cours avec des organismes tiers », souligne le communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui