L'Action Agricole Picarde 01 novembre 2018 à 06h00 | Par AAP

Biométhane : les coûts de production pourraient baisser de 30 % d'ici 2030

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une étude réalisée par le cabinet de conseil en stratégie Enea, et diffusée le 30 octobre, indique que de nombreux leviers sont activables pour renforcer la compétitivité de la filière biométhane française. Dix leviers sont passés en revue, à commencer par la maximisation du pouvoir méthanogène des intrants (moindre temps de stockage des lisiers et fumiers, dates de récolte des cultures intermédiaires - Cive). L’étude insiste sur les avantages des Cive. Celle-ci peut entrer à des taux supérieurs à 50 % des matières premières des méthaniseurs. Elles génèrent de nombreuses externalités positives, en faisant reculer les adventices, la pollution des eaux et en faisant progresser la pollinisation et la biodiversité. Au bout du compte, les coûts de production du biométhane pourront encore baisser de 30 % d’ici 2030, dont 20 % dès 2020-2025.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui