L'Action Agricole Picarde 30 octobre 2018 à 08h00 | Par AAP

Bioraffinerie de La Mède : démarrage repoussé au 1er trimestre

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le démarrage de la bioraffinerie controversée de La Mède (Bouches-du-Rhône) est repoussé au premier trimestre de l'année prochaine, a annoncé, le 26 octobre, le directeur financier de Total, Patrick de La Chevardière. La bioraffinerie devait normalement démarrer cet été. «Les raisons (du retard) sont techniques : il s'agit d'un projet de transformation d'installations existantes», a dit une porte-parole de Total. «Nous exploiterons alors l'une des plus grandes bioraffineries d'Europe avec une capacité de 500 000 tonnes, a souligné Patrick de La Chevardière. L'unité a été conçue pour traiter la matière première la plus difficile. Toute la matière première sera durable et certifiée», a-t-il ajouté. Selon Total, la bioraffinerie pourra traiter 650 000 t par an, dont 60 à 70 % d'huiles végétales de tout type (palme, mais aussi colza, tournesol, soja, etc.). Total s'approvisionnera en huile de palme à hauteur de 300 000 t par an au maximum.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui