L'Action Agricole Picarde 25 octobre 2012 à 09h32 | Par Martin Lenne

Bovins viande - Des éleveurs picards remarqués au Sommet de l’élevage

Un Sabot d’Or en Charolais et un autre Sabot d’Or en Salers.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Le trophée des Sabots d’Or et d’Argent est organisé chaque année dans le cadre du suivi Bovins Croissance. Ce classement est établi par race, à partir des principaux critères de mesure de la rentabilité des élevages. Une des particularités de ce challenge est de récompenser le duo formé par l’éleveur et le technicien conseil de Bovins Croissance sur la plus belle progression technique.

Le challenge
Le jugement se fait sur la qualité globale de la gestion de l’élevage et la collecte des informations. Pour calculer une référence globale, différents critères sont analysés :
- la valeur génétique du troupeau (Ivmat maternel) et sa progression au cours des 5 dernières campagnes,
- la reproduction (intervalle vêlage-vêlage),
- la croissance des veaux (PAT 210 jours corrigé moyen),
- le choix des pères (Isevr des veaux),
- le nombre de vêlages dans le troupeau.
Pour remporter le titre du Sabot d’Or les duos doivent être successivement sélectionnés au niveau départemental, puis régional et enfin national. Ces passages obligés donnent lieu respectivement au Sabot de Bronze, d’Argent et enfin d‘Or.

Trois élevages la région mis à l’honneur
En Charolais, l’Earl de la Main Ferme à Rozoy-sur-Serre, a reçu le Sabot d’Or lors du Sommet de l’élevage à Cournon. Didier Flagel, technicien Avenir Conseil Elevage intervient régulièrement dans cet élevage de 33 vaches. «Les éleveurs sont adhérents aux services Bovins Croissance depuis douze ans. A l’époque, un faible niveau génétique pénalisait les résultats. Depuis, l’évolution a été impressionnante : les broutards étaient vendus à 270 kg, aujourd’hui ils sont proches des 360 kg !».
En Salers, c’est Claude Collange de Neuville-sur-Ailette qui a reçu le Sabot d’Or. «Ce qui est remarquable chez Claude Collange, c’est le progrès génétique réalisé. Depuis plusieurs années, des veaux de l’élevage intègrent la station de testage de Saint Bonnet de Salers», précise Didier Oden, conseiller Avenir Conseil Elevage, qui intervient dans l’élevage. A ce sujet, les premiers résultats du taureau Django, encore en phase de testage, permettent d’espérer une carrière prometteuse.
Enfin, en Blonde d’Aquitaine, Dominique Braem de Renneval, s’est distingué pour la troisième année consécutive en obtenant le Sabot d’Argent à Sedan le 8 septembre 2012. Ici, c’est la régularité des résultats techniques est tout à fait remarquable.
Ces résultats exceptionnels prouvent que les élevages de notre région sont largement capables de rivaliser avec les grands bassins d’origine de ces races allaitantes.

- © AAP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui