L'Action Agricole Picarde 24 janvier 2018 à 06h00 | Par AAP

Bovins viande : forte attente de la FNB sur la réforme de la contractualisation

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A quelques jours de son congrès les 7 et 8 février, la Fédération nationale bovine (FNB) a exprimé, lors d'une conférence de presse le 23 janvier, une «forte attente» vis-à-vis du futur projet de loi Etats généraux de l'alimentation, et en particulier de la réforme de la contractualisation. La filière a connu sur la seconde partie de l'année 2017 une baisse des prix «inexplicable», rapporte son président Bruno Dufayet, jusqu'à atteindre 3,50 €/kg pour un vache allaitante de conformation R, soit 1€/kg en dessous du coût de production, selon le syndicat. La FNB souhaite que la réforme permette aux éleveurs de couvrir leurs coûts de production. La FNB demande l'application d'un principe de construction des prix «en cascade», c'est-à-dire une transparence et une répercussion, tout au long de la filière, de l'évolution des prix payés aux producteurs. A de telles conditions, le syndicat ambitionne que la contractualisation atteigne 30 % de la production française d'ici cinq ans, contre moins de 1 % aujourd'hui.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui