L'Action Agricole Picarde 26 août 2020 à 11h00 | Par Agra Presse

Brexit : les négociations n’avancent pas d’un iota

Abonnez-vous Réagir Imprimer

A l’issue d’une septième session de négociations sur la relation post-Brexit avec Londres, le négociateur en chef de l’UE sur la relation post-Brexit Michel Barnier s’est dit, à l’occasion d’une conférence de presse le 21 août, «déçu et préoccupé» par l’absence d’accélération des négociations. Il a notamment regretté le manque de volonté des négociateurs britanniques de progresser sur les sujets fondamentaux. «Il n’y aura pas d’accord 0 tarif 0 quota, si les Britanniques ne donnent pas de garanties suffisantes pour trouver une solution équitable et durable pour les pêcheurs européens et pour assurer un cadre crédible et opérationnel de conditions de concurrence équitable», a-t-il déclaré.

Michel Barnier a donc appelé les Britanniques à «une cohérence réglementaire», condition indispensable pour trouver un accord équilibré. Pour y parvenir, Londres devra faire des «propositions concrètes sur tous les sujets afin de consolider le texte juridique» dans le cadre de la prochaine session de pourparlers, qui aura lieu à Londres du 7 au 11 septembre. Un accord devant toujours être trouvé au plus tard fin octobre afin de laisser le temps au Conseil et au Parlement européen de le ratifier, avant la fin de la période de transition qui expire le 31 décembre 2020.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes