L'Action Agricole Picarde 16 février 2018 à 10h00 | Par AAP

Budget Pac post-2020 : l'agriculture «maltraitée» par Bruxelles, estime la FNSEA

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Le moins que l'on puisse dire est que l'agriculture est maltraitée dans cette communication», s'inquiète la FNSEA dans un communiqué le 15 février, réagissant aux scénarios budgétaires présentés, la veille, par la Commission européenne pour l'UE et la Pac après 2020. Le syndicat majoritaire estime que l'agriculture ne fait pas partie «des priorités identifiées par la Commission comme essentielles» et se demande même «comment ces hypothèses (les scénarios de baisse de 15 et 30 %) peuvent-être envisagées alors que plus que jamais l'agriculture constitue une opportunité - et souvent la seule - de développement économique des territoires mais aussi une solution extraordinairement porteuse pour la lutte contre le changement climatique». La FNSEA plaide pour un accroissement des contributions des États membres pour répondre aux nouvelles missions de l'UE. Quant aux baisses de budget liées au Brexit, «nous n'accepterons pas que l'agriculture en porte plus que sa part", avertit la FNSEA. Le syndicat en appelle aux discours d'Emmanuel Macron de janvier, au cours duquel il s'était engagé à défendre «une Pac et un budget aux ambitions préservées».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui