L'Action Agricole Picarde 09 juillet 2019 à 09h00 | Par AAP

Canicule : l’orge de printemps a le plus souffert dans l’UE

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’orge de printemps a le plus souffert du pic de chaleur autour d'une diagonale allant de l’Espagne aux pays baltes, a indiqué le 5 juillet le service de prévisions Mars de la Commission européenne. Les effets de la canicule sur le rendement devraient avoir «peu ou pas d'importance pour l'orge d'hiver, le blé dur et le colza» et s’avérer «relativement faibles pour le blé tendre d'hiver, le tournesol et le maïs grain», selon un bulletin pour les grandes cultures. «Le potentiel de rendement de l'orge de printemps et du blé de printemps devrait être atteint plus significativement», estime Mars. S’agissant de la France, les conséquences sur les céréales d'hiver devraient être limitées, car la plupart des cultures atteignaient la fin du remplissage des grains, d’après la Commission. En Allemagne, République tchèque, Pologne, Lituanie et Lettonie, «des impacts significatifs ont pu avoir lieu dans certaines de ces régions».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui