L'Action Agricole Picarde 24 juillet 2019 à 09h00 | Par Réussir

Canicule/sécheresses : des mesures sont prises

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le transport des animaux vivants interdit entre 13 et 18h

Le transport des animaux vivants «dans les départements placés en vigilance orange ou en vigilance rouge par Météo-France en raison d’un risque de canicule pour le lendemain» est interdit entre 13 et 18h par un arrêté du ministère de l’Agriculture paru au JO le 23 juillet. Cette mesure ne s’applique pas aux véhicules «équipés de systèmes de climatisation ou d’un double dispositif de ventilation et brumisation». Autres dérogations : les convois de trois animaux ou moins, ainsi que les transports pour raison vétérinaire ou de protection animale. Ces règles concernent les trajets «avec un point de départ et un point d’arrivée en France». Concernant les trajets au sein de l’UE ou vers les pays tiers, un précédent communiqué du ministère du 27 juin appelait les services de contrôle à ne pas les autoriser «lorsque les prévisions météorologiques sur le trajet excèdent 30°C». 81 départements sont en vigilance orange, selon le dernier bulletin émis par Météo-France le 23 juillet en fin de journée. Des températures maximales «entre 37 et 41°C» sont attendues lors de cet épisode de canicule qui devrait durer jusqu’au vendredi 26 juillet.

Guillaume souhaite «qu’on puisse faucher les jachères des céréaliers»

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a indiqué le 23 juillet qu’il «souhaiterait qu’on puisse faucher les jachères des céréaliers» afin de nourrir les animaux et faire face à la sécheresse. «C’est interdit par la Commission européenne. Je vais me battre toute la semaine prochaine pour l’obtenir», a-t-il indiqué dans une interview sur Europe 1. Une mesure qu'avait demandée la FNSEA dans un communiqué le 22 juillet. Le ministre avait déjà annoncé la veille que «la clause de force majeure» permettant aux éleveurs de faucher les jachères pour nourrir les animaux serait activée pour 9 départements supplémentaires, s’additionnant aux 24 déjà concernés par la mesure. «J’en suis à 33 départements. J’espère aller beaucoup plus loin», a-t-il précisé le 23 juillet. «J’ai entendu de la déception de la part des syndicats agricoles. J’ai été déçu de leur déception», a-t-il par ailleurs commenté après l’annonce hier d’un taux de 70 % eu lieu de 50 % pour les avances des aides Pac en octobre prochain. Face à la sécheresse «nous prenons des mesures comme jamais. Je me suis battu tout le week-end avec la Commission européenne pour obtenir le fauchage des jachères».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui