L'Action Agricole Picarde 06 mars 2019 à 17h00 | Par Anthony Danesin (Fédération des chasseurs 80)

Chasse et agriculture : de nouveaux partenariats

Les professions agricole et cynégétique, réunies à plusieurs reprises, ont souhaité mettre plus de liants entre la chasse et l’agriculture, en développant ou renforçant trois partenariats afin de tendre vers un équilibre agro-cynégétique en 2019.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP




La chasse est une composante forte et essentielle de la ruralité. Toutefois, les liens étroits entre l’agriculture et la chasse ont toujours existé. Dans le département de la Somme, composée à 75 % de surface agricole, la faune sauvage occasionne régulièrement des dégâts aux cultures. La fédération de chasse assure alors une large prévention via le corps des agents de clôture.

Les sangliers ne sont pas les seuls responsables des dégâts sur les parcelles agricoles. En effet, blaireaux et corvidés ne sont pas en reste et les exemples ne manquent pas, ici où là, pour imputer à ces espèces une part des dégâts aux cultures. Afin d’encourager certains exploitants agricoles à franchir le pas en passant le permis de chasser, la fédération des chasseurs va mettre en place, dès ce printemps, une formation spécifique et adaptée aux agriculteurs. Exclusivement réservée à la profession agricole, cette formation permettra d’avoir des échanges avec nos formateurs et des explications pratico-pratiques en termes de manipulation d’armes, de règlementation, de sécurité et de connaissances sur les espèces.

Le blaireau de plus en plus présent
En collaboration avec la FDSEA de la Somme, la fédération des chasseurs lutte efficacement contre le blaireau en sollicitant une autorisation préfectorale annuelle. Sous l’égide des lieutenants de louveterie, afin de réguler sur une période bien précise ce grand opportuniste, un réseau de piégeurs actifs a œuvré sur le terrain pour limiter les dégâts sur les parcelles jouxtant les blaireautières.
Cet animal, omnivore et discret, voire quasi invisible, vit, se déplace et se nourrit exclusivement la nuit. Au-delà des dégâts qu’il peut engendrer dans les cultures, il arrive sur le trio de tête des espèces les plus percutées dans notre département par les véhicules. Le poids d’un blaireau adulte peut atteindre 15 à 20 kg, les dégâts sur le matériel peuvent être très importants, comme aussi bien la sécurité des usagers de routes.
Cette année, ce travail a permis la capture de 1 349 blaireaux dans le département avec le soutien technique et financier de la profession agricole pour cette opération d’envergure.

Des oiseaux nuisibles aux cultures
Durant la période des semis, les cultures peuvent être malmenées par certaines espèces d’oiseaux, notamment les corvidés, pouvant engendrer de nombreux dégâts. Malgré l’utilisation d’effaroucheurs, les oiseaux s’accoutument souvent aux différents dispositifs mis en place par les agriculteurs.
Par le biais des agents de développement de la fédération des chasseurs, qui œuvrent au quotidien afin de maintenir un équilibre entre préservation de la biodiversité et maintien des activités économiques, un accompagnement dans la lutte contre ces oiseaux nuisibles pourra être mis en place.
Comment ça marche ? Si vous êtes exploitant agricole et non chasseur, que vous constatez des dégâts de corvidés sur vos parcelles durant la période de semis, la fédération des chasseurs a mis en place un réseau de chasseurs volontaires prêts à vous aider à lutter contre ces nuisibles.
L’agent référent du secteur vous mettra en relation avec des chasseurs volontaires. Ces chasseurs s’occuperont des démarches administratives et des autorisations à faire établir, puis se mobiliseront sur vos parcelles afin de réguler efficacement ces oiseaux.



- © aap
- © AAP

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui