L'Action Agricole Picarde 13 septembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Colère des organisations agricoles majoritaires

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La FNSEA, la Fédération nationale ovine (FNO), l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) et les Jeunes agriculteurs s’insurgent contre les annonces des ministères de la transition écologique et de l’agriculture quant au plan loup 2018-2023. Les organisations agricoles estiment que les mesures annoncées –conditionner les indemnisations à l’utilisation de mesures de protection, prioriser les tirs d’effarouchement, interdire les tirs de prélèvement avant la fin de l’été– constituent «une énième provocation envers les éleveurs». Pour les organisations agricoles, la réunion d’information sur le plan loup, qui s'est tenue le 12 septembre à Lyon, a montré que «les éleveurs et l’élevage ne sont pas la priorité du gouvernement» ; à tel point qu’elles ont quitté la réunion avant son terme. Pourtant, rappellent les organisations, «le nombre d’animaux domestiques tués par les loups est désormais annuellement supérieur à 10 000 et le coût budgétaire supérieur à 26 M€».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui