L'Action Agricole Picarde 25 novembre 2019 à 17h00 | Par Vincent Fermon (avec Agra)

Comment la Somme va participer à la convergence des tracteurs vers Paris

La FNSEA et les JA annoncent une vaste opération de blocage des accès routiers vers la Capitale, le mercredi 27 novembre pour porter plusieurs de leurs revendications et inquiétudes. Un grand bazar en perspective.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'accès à la capitale risque d'être plus compliqué qu'à l'accoutumée, le mercredi 27 novembre.
L'accès à la capitale risque d'être plus compliqué qu'à l'accoutumée, le mercredi 27 novembre. - © AAP

Les agriculteurs de la FDSEA et des Jeunes Agriculteurs Ile-de-France, et de la FNSEA Grand Bassin parisien ont annoncé le 22 novembre que 1 000 tracteurs allaient converger vers Paris le 27 novembre dans le cadre d'une mobilisation nationale destinée à exprimer le « ras-le-bol » de la profession. En une phrase : « La France a-t-elle encore besoin de ses paysans ? », interrogent-ils.

Des revendications multiples

Le département de la Somme n'est pas en reste puisque FDSEA 80 et JA appellent depuis ces derniers jours à rejoindre la mobilisation, depuis leurs pages Facebook : « Montons à la capitale, en tracteurs, bus ou voitures. Stop aux distorsions de concurrence, non au Ceta et au Mercosur, non à des ZNT arbitraires, oui à la concertation ! La loi EGAlim doit être respectée ! Nous demandons à l’Etat de transformer ses promesses en actes concrets, et des réponses et des engagements écrits à nos revendications ».

Qu'ils aient prévu de se rendre à Paris à pied, en bus ou en tracteur, les participants du département sont invités à rejoindre plusieurs points de rendez-vous. Dès 4h15, depuis la Maison des agriculteurs à Amiens, les agriculteurs pourront prendre un bus qui les conduira jusqu'aux portes de Paris. Pour ceux qui ont prévu de participer à la mobilisation en tracteur, des départs seront donnés depuis Breteuil à partir de 2h, de Granvillers à 2h25, de Marseille-en-Beauvaisis à 2h45 et de Beauvais à 3h30, en direction de l'A16. En direction de l'A1, trois points de rendez-vous sont également prévus : Noyon à 3h30, Maignelay à 3h30 et Ressons-sur-Matz à 4h15.

Plusieurs autoroutes et routes nationales ciblées

« Plus de 1 000 tracteurs venus des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté se donnent rendez-vous à Paris » le 27 novembre, prévenait de son côté la FNSEA, fin de semaine dernière. « Ils seront dès 6 heures du matin aux portes de la capitale », sur les autoroutes « A1, A4, A5, A6, A10, A11, A13, A14, A15 », et sur les nationales « N1, N2, N12, N20 ». Pour le reste de la France, les formes d'actions varieront « en fonction des territoires et des productions », selon la FNSEA.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui