L'Action Agricole Picarde 04 février 2016 à 08h00 | Par Sandrine Fenaux - USA 02 ; Pascal Savary - FDSEA 60 ; Thomas Quennehen - FDSEA 80

Compte pénibilité : des nouveautés, mais encore et toujours de la complexité

Deux décrets et plusieurs arrêtés parus au JO le 31 décembre 2015 précisent les modalités de mise en œuvre du compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P) et les obligations qui en résultent pour l’entreprise.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

La fiche individuelle supprimée par un arrêté du 30 décembre, l’entreprise doit déclarer, s’il y a lieu, une ou plusieurs expositions. Ces textes modifient également la définition des facteurs de risques applicables et précisent le fonctionnement du compte pour le salarié.
Malgré les quelques avancées obtenues, pour la FNSEA, la complexité du dispositif que nous vous décrivons ci-contre impose aux employeurs de ne déclarer aucune exposition pour leurs salariés dans ces conditions.

Au sommaire de l’article :
Une ou plusieurs expositions en 2015
Le suivi du médecin du travail
Une fiche de suivi !
Un dispositif complexe et inadapté aux entreprises agricoles

Tableau sur le résumé des évolutions

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agriocle picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui