L'Action Agricole Picarde 19 mars 2020 à 09h00 | Par Alix Penichou

Concessions et entrepreneurs agricoles s’adaptent au confinement

Même si le monde agricole bénéficie d'une dérogation pour pourvoir continuer à travailler, le covid-19 perturbe certains services, dont ceux des concessions et entreprises agricoles. Le point dans la Somme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Chez les concessionnaires, seuls les dépannages et réparations s’effectuent, avec des précautions de distance entre individus.
Chez les concessionnaires, seuls les dépannages et réparations s’effectuent, avec des précautions de distance entre individus. - © AAP

L’arrêté du 14 mars 2020, qui ordonne la fermeture de nombreux commerces, décrit aussi les établissements autorisés à rester ouverts. Parmi eux, se trouvent les concessions agricoles, le bon fonctionnement des matériels agricoles contribuant à l'alimentation, un "besoin vital". Sur les réseaux sociaux et sur leurs sites internet, nombreuses sont les concessions à informer de la fermeture de l'accueil aux clients, afin de limiter au maximum les contacts humains et de protéger leurs salariés.

Dans la Somme, Manuland, qui commercialise les engins de manutention JCB, a annoncé s’engager «à prendre des mesures qui aident à réduire les effets de la situation sanitaire actuelle». Ainsi, les services commerciaux (neufs, occasions et locations) ont fermé leurs portes au public dans l'ensemble des agences. Les urgences SAV d'extrême nécessité sont néanmoins traitées. «Pour les pièces, merci de contacter le numéro suivant : 03 22 84 70 15, et pour l'atelier le 03 22 84 70 14, précise l’entreprise. Pour toutes autres questions ou demandes, vous pouvez nous envoyer un mail avec vos coordonnées à contact@manuland.fr. Soyez en sûrs, toutes les demandes faites par e-mails seront traités et nous vous répondrons dans les plus brefs délais

Même mode de fonctionnement chez La Manutention, avec un service d'astreinte assuré et un service SAV à Poulainville et Chambry (03 23 27 31 00), ou chez chez Agripneus, spécialiste des pneus agricoles à Lamotte-Warfusée, qui assure une permanence, uniquement pour les dépannages du service agricole et poids lourd. «Pour les services d'urgence, soignants, médecins et tous services d'utilité publique, nous assurons la totalité de notre service pneumatique, est-il précisé. Notre standard est ouvert et nos vendeurs conseils sont à votre disposition au 03 22 42 31 21. Nous sommes également joignables sur notre numéro d'astreinte au 06 76 42 31 21.» Le service expédition national et international est ouvert totalement, bien que les délais de livraison soient susceptibles de varier selon les autorisations de transport. Les clients sont priés de bien vouloir appeler avant de se rendre sur place, et de respecter l'ensemble des gestes barrières.

Agri Santerre a également adopté ses dispositions : contact par téléphone au préalable, retraits de marchandises à l’extérieur du magasin ou à la grille de l’entreprise… Chez Deboffe, vendeur de matériel agricole, les ateliers et les magasins sont fermés au public. Les vendeurs restent à leur domicile, ils travaillent par téléphone et e-mails. Un système d’astreintes ateliers pour les dépannages d’extrême urgence est mis en place.

Des travaux agricoles encadrés

Avec les travaux printaniers qui ont débuté dans la plaine samarienne, la démarche est sensiblement identique chez les entrepreneurs de travaux agricoles, restant joignables par mail et téléphone, mais limitant au maximum les contacts physiques, aussi bien avec les clients que les fournisseurs. C'est la consigne soutenue par la FNEDT (Fédération nationale des entrepreneurs de travaux agricoles). Pas de clients en cabine, lavage des mains sont préconisés dans le cadre des conseils du Ministère des solidarités et de la santé.

Mais les tracteurs tournent bien dans les champs. Chez Lefevre et fils, entreprise de travaux agricoles à Beauvois-en-Vermandois, par exemple, le travail n’est pas perturbé. Les cinq salariés à temps plein et les trois saisonniers s’activent aux épandages, puis feront les semis. «Il suffit de les munir d’une attestation pour se déplacer. Nous sommes épargnés par le confinement, atteste Bruno Lefevre. Cela nous arrange presque car il y a moins de monde sur les routes !»

D'autres établissements ouverts

- Etablissements Beauvisage-Toullet, à Brailly-Cornehotte

- Etablissements Guilbart, à Vironchaux

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui