L'Action Agricole Picarde 04 janvier 2019 à 09h00 | Par Réussir

Consommer moins de viande : une «nécessité» selon une étude

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Il sera «impossible» pour une population mondiale «de dix milliards d'habitants en 2050» d'adopter une consommation de viande similaire à celle des pays occidentaux, car cela demandera «trop de terres, d'eau» et émettra «trop de gaz à effets de serre», selon une étude réalisée par l'Université britannique d'Oxford, publiée le 3 janvier.

Selon ces travaux, remplacer la consommation de bœuf par d'autres sources de protéines pourrait en outre éviter «2,4 % de morts causées par l'alimentation dans le monde», une proportion qui atteint «5 % dans les pays développés». Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont comparé les conséquences sur la santé humaine et l'environnement de la consommation de treize sources de protéines animales et végétales. L'étude a été commandés par le Forum économique mondial, un organisme à but non lucratif qui réunit chaque année en janvier à Davos (Suisse) des responsables politiques et dirigeants d'entreprises du monde entier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui