L'Action Agricole Picarde 13 septembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Coop de France lance dix propositions sur les relations commerciales

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Coop de France a formulé le 12 septembre dix propositions de réforme des pratiques et du cadre juridique des relations commerciales «pour plus de loyauté entre les acteurs sur la répartition de la valeur au sein de la filière alimentaire». Dès les négociations 2018, la fédération propose de supprimer l’intégration obligatoire du prix prévisionnel moyen, renforcer la clause de renégociation, les moyens de la CEPC (Commission d’examen des pratiques commerciales) et les contrôles de la DGCCRF, selon un communiqué. Trois autres leviers sont identifiés : rehausser le seuil de revente à perte, mieux encadrer les promos (deux propositions de la FNSEA), préciser la définition du «prix de cession abusivement bas». Coop de France préconise «dès que possible» une simplification du code du commerce et une application «pragmatique» du droit de la concurrence.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui