L'Action Agricole Picarde 27 septembre 2012 à 11h12 | Par AAP

Coopération - L’Union Sillage présentée à ses clients et partenaires

Cap Seine, Noriap, Capsom et la Coop de Luneray réunis dans une union de commercialisation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les présidents, directeurs et équipes de vente de l’union.
Les présidents, directeurs et équipes de vente de l’union. - © AAP

Lancée en juin dernier, l’union Sillage commercialise les céréales et oléo-protéagineux de quatre coopératives picardes et normandes : Cap Seine, Noriap, Capsom et Coopérative de Luneray. Le 13 septembre, plus d’une centaine de clients transformateurs, courtiers et partenaires étaient réunis à Paris pour la présentation de cette union.
«Le contexte économique et agricole ainsi que les fluctuations fortes des marchés nous obligent à aborder différemment la commercialisation. Le but de l’union n’est pas la taille mais l’efficacité. Efficacité pour nos clients, pour leur apporter produits et services à la qualité requise. Efficacité pour nos coopérateurs pour optimiser la valorisation de leurs productions», ont expliqué à l’unisson Jean-Jacques Prévost, président de Sillage et de Cap Seine et Jean-François Gaffet, président de Noriap.
L’organisation opérationnelle de l’union Sillage est bâtie sur la complémentarité des partenaires. Les profils des coopératives se complètent en effet en termes de débouchés et de productions. Cap Seine a un profil plus tourné vers l’export, tandis que Noriap est historiquement orienté vers les clients industriels. «L’union dispose d’une palette complète des débouchés. La profondeur et l’étendue de son territoire ainsi que la variété des terroirs assurent une sécurité d’approvisionnement et de qualité pour les clients», ont commenté Martin Migonney, directeur de Sillage et de Noriap, et Patrick Aps, directeur de Cap Seine.
«L’organisation de Sillage est basée sur la souplesse, ont-ils poursuivi. Chacun des membres met ses hommes et ses moyens à disposition de l’union. Les équipes travaillent en concertation tout en privilégiant les liens historiques de chacun avec ses interlocuteurs. Le but est de préserver et développer la proximité et la qualité de service au client».
Pour l’actuelle campagne, Sillage commercialisera plus de 2,8 Mt de grains, majoritairement du blé, collectées en Seine Maritime, Somme, Oise, Eure, Nord Ouest de l’Ile de France. «C’est une union ouverte, a réaffirmé Jean-Jacques Prévost. Elle est susceptible d’accueillir d’autres partenaires partageant la même vision».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes