L'Action Agricole Picarde 18 mai 2020 à 10h00 | Par Agra Presse

Covid-19 : une centaine de positifs dans deux abattoirs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Plus de cent personnes étaient positives le 17 mai au Covid-19 dans deux «clusters» au sein de deux abattoirs, l'un près d'Orléans et l'autre près de Saint-Brieuc, ont annoncé les autorités de santé. Dans un abattoir des Côtes-d'Armor, où six cas avaient été signalés le 15 mai, «les résultats des tests font apparaître ce jour 63 cas positifs Covid-19 supplémentaires, portant le total des cas confirmés à 69. Dans le Loiret, ce sont quelque 400 salariés d'un abattoir de Fleury-lès-Aubrais, où un "cluster" de 34 cas de Covid-19 a été confirmé, sans cas grave, qui subiront un dépistage d'ici à mardi", selon l'ARS Centre/Val-de-Loire. Pierre Pouessel, préfet du Loiret a décidé de fermer jusqu'au lundi 25 mai cet abattoir, qui se caractérise, selon lui, «par son obsolescence».

Interrogé sur la possible difficulté d'appliquer les gestes barrière dans les abattoirs, M. Habert, directeur général de l'ARS Centre-Val de Loire, a estimé que les 34 cas confirmés montraient «qu'il y a eu beaucoup de contacts et d'échanges dans cette unité au sein des personnels». «Peut-être qu'il faudra qu'on regarde également, et ce sera un des buts de l'enquête, les conditions dans lesquelles les agents et les personnels sont ensemble, y compris en dehors des chaines de production. Il faudra voir si les gestes barrière et de distance physique ont été ou non appliqués».

Aux Etats-Unis, quatre contrôleurs travaillant dans les abattoirs morts du Covid-19

Un quatrième contrôleur chargé de faire respecter les règles sanitaires dans les abattoirs américains, dont plusieurs sont devenus des foyers de contagion du Covid-19, est décédé le 13 mai après avoir contracté la maladie, a indiqué le lendemain un syndicat. Le président américain Donald Trump avait signé fin avril un décret forçant les abattoirs à rester ouverts alors même que les cas de Covid-19 se multiplient parmi les travailleurs.

Le syndicat représentant les salariés des établissements transformant de la viande estimait au 8 mai que trente d'entre eux avaient péri après avoir contracté le nouveau coronavirus et que plus de dix mille au total avaient été infectés ou exposés à la maladie. Le ministère de l'Agriculture venait alors de se féliciter publiquement de la réouverture ou des projets de réouverture imminente de 14 abattoirs qui avaient dû fermer quelques jours ou semaines pour cause de pandémie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui