L'Action Agricole Picarde 27 février 2015 à 08h00 | Par Jérome Labreuche (ARVALIS - Institut du végétal)

Cultures intermédiaires : le mode de destruction dépend de l’espèce

Si les couverts sont parfois détruits avant la saison froide, pour des raisons agronomiques et réglementaires, il est fréquent d’intervenir en sortie d’hiver, en vue notamment d’un semis de maïs. Panorama des modes de destructions possibles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Un couvert bien développé est plus facile à détruire.
Un couvert bien développé est plus facile à détruire. - © Väderstadt

Avant de choisir une méthode de destruction des cultures intermédiaires, la fixation de la date de cette opération résulte déjà d’un compromis : le couvert doit avoir eu le temps de jouer son rôle sans dégrader le potentiel de la culture suivante par épuisement des ressources du sol...

Au sommaire de l’article :
Un couvert développé est plus facile à détruire
Travail superficiel ou labour selon les cas

Sensibilités des espèces de couverts à différents mode de destruction


Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui