L'Action Agricole Picarde 18 mai 2017 à 08h00 | Par AAP

Dans le Cantal, Jacques Mézard travaillait à la fois avec la FDSEA et la Conf'

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Réagissant à la nomination du sénateur du Cantal Jacques Mézard au poste de ministre de l'Agriculture, le président de la FDSEA du Cantal et secrétaire général adjoint de la FNSEA Patrick Bénézit décrit un homme «qui vient de la ruralité et qui connait bien l'agriculture» et un «pragmatique». Le président de la Chambre d'agriculture du Cantal, Patrick Escure le décrit également comme «un pragmatique» et affirme avoir travaillé étroitement avec le sénateur. Selon les deux professionnels, Jacques Mézard s'est beaucoup engagé sur les dossiers d'export pour la filière bovin viande, mais également pour «mettre des limites aux normes dans le monde agricole». «C'est un ministre qui peut amener certaines solutions», estime Patrick Bénézit. Le porte-parole de la Confédération paysanne dans le Cantal Stéphane Malroux se dit «ravi qu'un Cantalien soit nommé ministre» et rapporte que son syndicat «le voyait souvent».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui