L'Action Agricole Picarde 09 février 2017 à 08h00 | Par AAP

Découverte du premier gène d'avirulence chez le parasite (Inra)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Une «avancée essentielle pour lutter contre la septoriose du blé» vient de la découverte chez le parasite du premier gène impliqué dans la maladie, a annoncé l’Inra le 8 février. «Les scientifiques ont identifié le premier gène d’avirulence» du champignon Zymoseptoria tritici : AvrStb6, selon un communiqué. Ce dernier code pour une petite protéine aux composants «susceptibles de jouer un rôle important dans la spécificité de sa reconnaissance» par le gène de résistance du blé. D’après l’Inra, ces travaux menés par l’institut doivent permettre de mieux comprendre l’interaction entre le champignon pathogène et sa plante hôte et d’«améliorer les stratégies de déploiements des résistances du blé à la septoriose».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui