L'Action Agricole Picarde 04 septembre 2014 à 08h00 | Par Mathilde Culot

Dégrèvement de taxe foncière non bâti : les JA sensibilisent les élus

Les collectivités ont jusqu'au 30 septembre pour délibérer sur le dégrèvement de 50% de la taxe foncière sur le non bâti.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

Les jeunes installés ont besoin, lors des premières années, d'être confortés dans leur projet d'installation aussi bien techniquement que financièrement. Les installations d'aujourd'hui représentent de lourds investissements et le dégrèvement de la taxe foncière sur les propriétés non bâties est une aide non négligeable pour les jeunes.
C'est pourquoi le syndicat des Jeunes Agriculteurs de la Somme a souhaité encourager l'ensemble des élus des communes et des communautés de communes à appliquer le dégrèvement facultatif de 50% par l'envoi d'un courrier mi-août accompagné d'un argumentaire.
Pourquoi une collectivité a tout intérêt à appliquer ce dégrèvement ? Les JA donnent les raisons suivante :
- C'est montrer que la collectivité soutient son agriculture locale importante pour le développement rural de la commune. Aujourd'hui, de nombreuses communes ne comptent plus d'agriculteurs dans leur population.
- Cela peut inciter des jeunes à s'installer mais également à participer à la vie communale.
- C'est soutenir le monde agricole qui sait se montrer solidaire et présent dans la commune. Par exemple, lors d'événements festifs par le prêt d'engins ou bien au cours des épisodes neigeux.
Le nombre de communes et de communauté de communes ayant délibéré en faveur des jeunes agriculteurs est toujours plus important. C'est bien, estiment les JA, mais cela pourrait être davantage. Les collectivités ont la possibilité de faire la délibération pour cinq ans, et d'assurer ainsi un soutien pérenne aux jeunes.
Les collectivités ont jusqu'au 30 septembre pour délibérer et envoyer les éléments en préfecture. 

Pour toute information, contacter Mathilde Culot au bureau des Jeunes Agriculteurs de la Somme par téléphone au 03 22 53 30 08 ou Stéphane Lefever à la Fdsea 80 au 03 22 53 30 36.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes