L'Action Agricole Picarde 16 mars 2017 à 08h00 | Par Bruno Osson (Gnis)

Déprimer, c’est gagné !

Surfaces prairiales : comment optimiser leur exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une sortie précoce des animaux améliore le démarrage de l'herbe, le tallage et, plus globalement, la qualité et la quantité.
Une sortie précoce des animaux améliore le démarrage de l'herbe, le tallage et, plus globalement, la qualité et la quantité. - © Bruno Osson

La période du démarrage en végétation en prairie est une période clé, où tout se joue en quelques semaines. L’impact est multiple tant sur la qualité, la productivité que sur la pérennité des bonnes espèces. Le déprimage influe également sur la dominance des graminées au détriment des dicotylédones indésirables. Il est possible ainsi d’améliorer gratuitement ses parcelles, uniquement par un mode d’exploitation adapté...

Lire :
Le déprimage : le loto gagnant
Mise en œuvre du déprimage

Retrouvez l’intégralité de l’article dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui