L'Action Agricole Picarde 14 février 2018 à 09h00 | Par AAP

Des autocontrôles positifs volontairement non délivrés par Lactalis, selon la DGAL

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Patrick Dehaumont, directeur général de l’alimentation (DGAL) du ministère de l'Agriculture, a clairement regretté, le 13 février lors de son audition par la Commission des affaires économiques du Sénat, le manque de transparence de la part de Lactalis. «Je constate qu’il y a eu un décalage entre les éléments donnés au niveau de l’inspection [par les services vétérinaires à l’automne, ndlr] et ce que l’on a pu récupérer comme autocontrôles à la suite de l’alerte salmonelle”, a-t-il déclaré. Selon lui, des salmonelles de type agona ont été retrouvées dans l’environnement lors d’auto-contrôles en 2009, 2011, 2013, 2014 et 2017. «Il est dommage qu’il n’y ait pas eu un questionnement de la part de l’entreprise suite à ces résultats», a-t-il souligné et de préciser que «la génération spontanée, cela n’existe pas !». Il s’est aussi interrogé sur une possible contamination de la tour n°2 de l’usine de Craon, disant attendre le «dossier que Lactalis doit fournir». Il a insisté sur la question de la maîtrise des salmonelles en élevage, estimant que 3 % des élevages détiendraient des vaches porteuses de salmonelles. Il s’agirait donc par la suite de pouvoir les détecter pour les éliminer.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui