L'Action Agricole Picarde 24 juillet 2018 à 09h00 | Par AAP

Des cours très dégradés pour la tomate au mois de juin

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Au mois de juin 2018 «les prix moyens de la tomate étaient inférieurs de 30 % à ceux de juin 2017 et de 26 % à la moyenne 2013-2017» et la tomate a été «déclarée en crise conjoncturelle par le Réseau des nouvelles des marchés pendant la quasi-totalité du mois de juin», rapporte Agreste lundi 23 juillet. En cause notamment, «des conditions difficiles en termes de production et dans un contexte de demande en recul sur un an». Les prix s’étaient déjà affaissés en avril en raison d’une faible demande et «la poursuite des conditions plutôt maussades en mai et juin n’a guère encouragé la consommation». «Les volumes, bien présents, en dépit de la baisse de l’offre sur un an, se sont difficilement écoulés», ajoute Agreste. La production nationale est estimée en 2018 à 554 630 tonnes, soit une diminution «de 2 % par rapport à 2017 et de 5 % par rapport à la moyenne 2013-2017». La production diminue notamment dans les bassins Ouest et Sud-Ouest alors qu’elle augmente légèrement dans le Sud-Est et connaît de franches hausses en Rhône-Alpes (+ 4 %) et Centre-Ouest (+ 7 %). Quant aux surfaces implantées en tomates pour le marché du frais, ces dernières seraient stables à 2 300 ha, toujours dominées par la culture sous serre (87 % des surfaces).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui