L'Action Agricole Picarde 14 janvier 2016 à 08h00 | Par AAP

Des gènes de bactéries du sol mis en évidence contre la pourriture des racines

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Des gènes de bactéries du sol ont été mis en évidence contre la pourriture des racines de cultures comme la pomme de terre, la betterave sucrière, les légumes et les oignons, par des chercheurs de Wageningen, indique l’université néerlandaise. Le rôle d’agents antimicrobiens des gènes de la bactérie du genre Lysobacter a été confirmé et, en outre, des gènes jusque-là inconnus ont été identifiés comme pouvant coder pour la production d’antimicrobiens.
Le génome de quatre variétés de Lysobacter a été cartographié. Pour ces travaux, dix-huit types de quatre variétés de Lysobacter ont été observés. Il est advenu que «la plupart» de ces types ont été capables d’inhiber des micro-organismes pathogènes (bactéries et champignons) et aussi de produire de multiples enzymes, telles les chitinases, qui ont des fonctions fongicides, insecticides, voire fertilisantes.
Les chitinases sont actuellement testées sur des raisins, dans le but d’améliorer leur résistance à des infections fongiques comme le mildiou.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous