L'Action Agricole Picarde 12 janvier 2017 à 08h00 | Par AAP

Des origines très diverses de dissémination

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Contrairement à ce qu'affirmait le 10 janvier la Confédération paysanne, la direction départementale de la protection des populations (DDCSPP) du Gers n'a pas exclu totalement la responsabilité de l'avifaune dans la dissémination de l'influenza aviaire dans le département. Le compte rendu du dernier comité de pilotage influenza aviaire du département, qui s'est tenu le 5 janvier dernier, indiquait les résultats suivants pour les trente-huit foyers étudiés. Vingt-et-un d'entre eux avaient une origine très probable identifiée (pour les dix-sept autres, elles ne sont pas clairement identifiées). Parmi ces vingt-et-un cas, six ont pour origine probable «l'avifaune seule», un cas aurait une origine «aérienne», cinq un «véhicule», quatre des «animaux», trois des «animaux ou véhicules» et un cas «des animaux ou avifaune».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui