L'Action Agricole Picarde 12 janvier 2017 à 08h00 | Par AAP

Des scientifiques améliorent les sprays à ARN avec des nano-particules

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Des scientifiques britanniques et australiens ont amélioré une technique de protection des cultures actuellement en développement, appelée spray à ARN, grâce à une association avec des nano-particules d'argile. Jusqu'ici, le développement de la technologie, sur laquelle travaillent, par exemple, Monsanto et Syngenta, se heurte notamment à des problèmes de durée d'efficacité. Publiée dans Nature Plants, le 9 janvier, l'étude montre qu'une association ARN-nano particules permet une efficacité pendant «au moins vingt jours». L'application étudiée consiste à modifier l'expression des gènes d'une plante, pour lutter contre l'agression d'un virus.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui