L'Action Agricole Picarde 26 décembre 2019 à 16h00 | Par Vincent Fermon

Des véhicules de chasseurs et leurs armes très convoités

Les fédérations départementales des chasseurs de la Somme et de l'Oise appellent leurs membres à être vigilants sur le vol d'armes et de matériels dans leurs véhicules après plusieurs affaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC80

Quelques minutes suffisent pour que la journée bascule et qu'elle laisse un souvenir amer. Après qu'on lui ait signalé deux histoires similaires d'armes de chasse au cours des derniers jours, la fédération des chasseurs de la Somme lance un appel à la vigilance : « Des équipes de malfaiteurs très organisées, en action dans le département de la Somme, repèrent les véhicules des chasseurs – ce n’est pas trop difficile – pour voler l’arme ou les armes lorsqu’elles se trouvent à l’intérieur.

Les circonstances dans lesquelles les deux vols d'armes ont eu lieu sont courantes : « L’un des deux buvait un café avant le départ, son véhicule « prêt à partir » étant garé devant son entrée de garage », rapporte la FDC 80.

Mi-novembre, c'est la fédération des chasseurs de l'Oise qui lançait le même message d'appel à la vigilance, après avoir constaté « une recrudescence des vols d'armes, lors de parties de chasse, mais surtout aux domiciles » depuis le début de la saison 2019-2020, rapportait le Parisien, dans l'une de ses éditions du 12 novembre 2019.

Une série de recommandations

Pour prévenir toute tentative de vol, la fédération des chasseurs de la Somme rappelle quelques règles élémentaires : embarquer son arme dans la voiture au dernier moment ; ne pas laisser l'arme dans le véhicule pendant une halte, même brève ; ne pas laisser l'arme dans le véhicule pendant la pause déjeuner...

A la maison, recommande de son côté la fédération des chasseurs de l'Oise, les armes doivent être rangées « dans des coffres-forts ou des armoires fortes adaptées. À défaut, démontez une pièce essentielle de celle-ci afin de la rendre immédiatement inutilisable. Dans tous les cas, les armes doivent être déchargées afin d'éviter leur usage par des tiers. »

Que faire en cas de vol ?

En cas de vol d'arme, d'un élément de l'arme ou de munitions des catégories A, B ou C, le chasseur devra effectuer « immédiatement » une déclaration au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie.

La déclaration devra contenir les circonstances du vol, la marque et le modèle de l'arme, son calibre ainsi que son numéro de série. Un récépissé de déclaration de perte ou de vol est alors remis.

« Outre le désagrément de la perte de l’arme, le chasseur s’expose à de lourdes sanctions administratives », soulignait il y a quelques jours la fédération des chasseurs de la Somme. Peu de chasseurs le savent, mais le fait de laisser son arme dans un véhicule, sans surveillance, est considéré comme une négligence, ce qui vaut une inscription d’être inscrit au fichier FINIADA, entraînant la saisie réelle de toutes ses armes et le retrait du permis de chasser.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui