L'Action Agricole Picarde 01 août 2019 à 11h00 | Par Réussir

Détecter le mildiou avant symptôme ? Possible désormais !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les chercheurs ont développé des nanoparticules dérivées de l'or capables de réagir avec les composés organiques émis par les plantes lorsqu'elles sont mises en présence du micro-organisme.
Les chercheurs ont développé des nanoparticules dérivées de l'or capables de réagir avec les composés organiques émis par les plantes lorsqu'elles sont mises en présence du micro-organisme. - © D. R.

Dans une publication parue dans la revue scientifique Nature Plants le 29 juillet, des chercheurs américains ont démontré qu'ils peuvent détecter, à moindre frais, la présence du micro-organisme à l'origine du mildiou de la tomate (Phytophthora infestans), avant même l'apparition des symptômes.

Pour ce faire, les chercheurs ont développé des nanoparticules dérivées de l'or capables de réagir avec les composés organiques émis par les plantes lorsqu'elles sont mises en présence du micro-organisme. Le changement de couleur résultant de cette réaction est ensuite détecté par spectrométrie grâce à une simple application smartphone, avec un pourcentage de réussite de 95 %. Les auteurs suggèrent que la méthode pourrait être étendue à d'autres maladies.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui