L'Action Agricole Picarde 30 novembre 2018 à 06h00 | Par Réussir

Didier Guillaume cible «l’agribashing»

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume a exprimé le 29 novembre, lors d'une conférence de presse à l’issue de son intervention à la session des chambres d’agriculture, sa volonté «d’être un bouclier face à l’agribashing». Ce dernier thème semblait être l’un des principaux motifs d’inquiétude des présidents de chambres. Il est revenu sur la carte des fermes-usines publiée par l’association Greenpeace le 26 novembre. «Je ne veux pas qu’on montre du doigt des agriculteurs simplement par ce qu’ils sont associés», a-t-il indiqué, jugeant que «ce qui est montré, ce ne sont pas des fermes usines». Quant à la plateforme gouvernementale de sortie du glyphosate, «son objectif est de positiver sur les bonnes pratiques, ce n’est pas de l’agribashing, au contraire», a-t-il indiqué face aux critiques dont elle fait l’objet. «Il faut réconcilier l’urbain et le rural, l’agriculture et la société, l’agriculteur avec le citoyen. C’est mon rôle», a également répondu le ministre à Claude Cochonneau, président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture, qui disait souhaiter que «la main de l’État ne tremble pas en termes de soutien à l’agriculture».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui