L'Action Agricole Picarde 03 mai 2019 à 10h00 | Par Alix

Didier Guillaume fustige des prix du lait trop bas

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Didier Guillaume a reconnu le 2 mai devant des éleveurs que le prix du lait n’était pas à la mesure des attentes suscitées par la loi EGAlim, en dépit des accords passés par plusieurs industriels avec la grande distribution, rapporte l’AFP en marge d’une visite gouvernementale en Charente, où il accompagnait le Premier ministre. « Je vous le dis tranquillement, payer du lait à moins de 350 € euros [les 1000 litres], ce n’est pas sérieux. Il faut changer le système. Payer du lait à 325 ou 330, ça ne va pas », a déclaré le ministre à des éleveurs laitiers. Le Premier ministre a quelque peu nuancé le propos gouvernemental, soulignant qu' « on ne parlait pas de petites transformations, mais de transformations profondes dans des circuits économiques complexes, dans un milieu où il y a de la concurrence. » « Donc, ce n’était pas facile », insiste-t-il. Le ministre de l’Agriculture a toutefois prévenu : « Ceux qui se sont engagés il y a dix-sept mois à faire remonter les revenus des agriculteurs devront rendre des comptes », assurant que le gouvernement ne « lâcherait rien ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui