L'Action Agricole Picarde 23 décembre 2019 à 10h00 | Par AAP

Disparition du président national des Chambres d'agriculture

Le président de l'Association permanente des chambres d'agriculture (APCA), Claude Cochonneau, est décédé accidentellement le 21 décembre, annonce la FNSEA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Claude Cochonneau est décédé accidentellement le samedi 21 décembre.
Claude Cochonneau est décédé accidentellement le samedi 21 décembre. - © APCA

Tragique accident. Le président de l'Association permanente des chambres d'agriculture (APCA), Claude Cochonneau a succombé à un accident alors qu'il travaillait sur une installation électrique, le 21 décembre, s'est émue le dimanche 22 décembre la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert. « Malgré une intervention immédiate de ses deux gendres, il n'a pas pu être réanimé », détaille dans une lettre aux responsables du réseau, la présidente de la FNSEA ; laquelle a été informée de la triste nouvelle par le ministre de l'Agriculture.

A la tête de l'APCA depuis 2016

Claude Cochonneau est ne? le 15 de?cembre 1957 au Mans. Agriculteur, il exploite 75 ha de terres en polyculture, avec un e?levage porcin et une production de vin AOC coteaux du Loir dans le Sud Sarthe, dans la commune de Marc?on dont il fut maire entre 2001 et 2014.

Le 20 mars 2019, il est re?e?lu a? la te?te de Chambres d'agriculture France dont il e?tait le pre?sident depuis le 23 novembre 2016.

Depuis janvier 2019, il est pre?sident du Groupe Agrica et vice-pre?sident du GIE Agrica Gestion en tant que repre?sentant du colle?ge des adhe?rents.

Conseiller e?conomique et social depuis 2013, il est aussi depuis de?cembre 2015, vice-pre?sident du Conseil e?conomique social et environnemental (CESE).

En 1995 il est e?lu pre?sident de la Chambre d'agriculture Re?gionale des Pays de Loire, une fonction qu'il assume encore aujourd'hui. En 2013, il devient vice-pre?sident de Chambres d'agriculture France (APCA), et pre?sident de la commission e?conomie.

De?s 1982, il s'engage aupre?s des Jeunes Agriculteurs, ou? il est e?lu secre?taire ge?ne?ral du CDJA, puis pre?sident, une fonction qu'il assume jusqu'en 1990, avant de devenir pre?sident du CRJA Pays de Loire. En 1993, il devient administrateur a? la FNSEA, puis pre?sident de la FDSEA 72 a? partir de 1995, jusqu'en 2001.

Claude Cochonneau a e?te? vice-pre?sident de la FNSEA entre 2002 et 2014, notamment en charge du dossier emploi et social.

Un interlocuteur de « de confiance et homme de dialogue »

La FNSEA présente à ses condoléances à son épouse Chantal, à ses filles et à toute sa famille. Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, salue quant à lui « un interlocuteur de confiance, un homme de dialogue, de compromis, de construction, afin de continuer à moderniser le réseau des Chambres au service de la transition agroécologique. »

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui