L'Action Agricole Picarde 11 octobre 2012 à 13h48 | Par AAP

Dossier tracteurs - Les intérêts de la télématique

La télématique, c’est-à-dire la transmission de données informatiques à distance, fait ses premiers pas sur les engins agricoles, à commencer par les tracteurs. Elle permet un gain de productivité et de sécurité.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Destinée à optimiser l’utilisation d’un matériel, la télématique est déjà présente dans notre quotidien, par exemple sur les GPS de voiture qui reçoivent en permanence les informations de circulation et modifient au besoin le trajet à emprunter. De manière plus générale, la télématique consiste à recevoir, où que l’on soit, des informations visant à optimiser le travail effectué, à organiser le personnel et le matériel, etc. Dans le monde agricole, la télématique commence à se démocratiser dans l’offre des constructeurs, sur les tracteurs, mais aussi sur les engins de récolte et les automoteurs. Ces véhicules agricoles sont localisés par GPS et transmettent par la téléphonie mobile et par internet des informations au chef d’entreprise (exploitation agricole, ETA, concession). Pierre-Henri Hamon, responsable produits d'agriculture de précision John Deere, et Sébastien Marchou, chef produits JCB, nous expliquent en détails leur offre en télématique.

Pourriez-vous nous décrire votre offre télématique ?
Pierre-Henri Hamon – Nous avons trois offres de télématique : JD Link Select, JD Link Ultimate et Service Advisor Remote. La première est une solution pouvant équiper les matériels de toutes marques et la seconde, uniquement les matériels John Deere compatibles. La troisième s’adresse aux concessionnaires, mais implique le client.
JD Link Select permet de géolocaliser le tracteur, de connaître son nombre d’heures et d’accéder au Service Advisor Remote. Il est également possible de définir un secteur (une aire géographique) d’activité, ainsi qu’une plage horaire d’utilisation. JD Link Ultimate donne accès au Bus Can du tracteur donc à des informations supplémentaires de performance, comme la consommation de carburant pour chaque phase de travail (travail, transport, inactif, etc.). Il permet de comparer plusieurs machines.
Enfin, Service Advisor Remote permet au concessionnaire d’accéder aux informations du tracteur, avec l’autorisation de ses clients.
Sébastien Marchou – Notre système de télématique, baptisé JCB LiveLink, équipe tous nos tracteurs, nos chargeuses agricoles sur pneus et nos chargeurs télescopiques. Il permet de localiser en temps réel les engins, de suivre leurs déplacements, mais également de connaître un certain nombre de paramètres relatifs à l’utilisation et à l’entretien. Nous avons également une offre LiveLink Lite pour les anciennes machines non équipées d’usine.

Quels sont les intérêts de ces systèmes ?
P.-H. H. – La géolocalisation des matériels, la définition d’une aire géographique et d’un couvre-feu permettent de prévenir les risques de vol. L’utilisateur peut même être informé par un message d’alerte sur son téléphone, avec la version Ultimate. L’agriculteur peut également définir les parcelles à travailler ou pas. La traçabilité générée par ce système permet de mettre en place de nouvelles méthodes de facturation, par exemple en Cuma, en tenant compte du temps réel de travail, de la consommation, de la distance parcourue, etc.
Un entrepreneur de travaux agricoles peut connaître depuis son PC l’état d’avancement de ses différents chantiers et gérer son personnel en fonction.
Depuis son ordinateur, le chef d’entreprise peut également visualiser les paramètres de fonctionnement du tracteur et les optimiser au besoin pour augmenter la productivité.
Par ailleurs, le Service Advisor Remote permet une surveillance accrue de l’état de santé des tracteurs. Il n’est pas rare qu’un concessionnaire soit au courant de la vidange à faire avant le client ! Le concessionnaire peut même programmer, voire dépanner provisoirement à distance.

S. M. – La localisation du tracteur aide à la gestion d’une flotte de véhicules. Elle permet d’être alerté lorsqu’un tracteur est en dehors d’une zone de travail qu’on lui a définie ou à une heure où il ne devrait pas être en fonctionnement : un bon moyen de se prémunir contre les vols. LiveLink informe également des différents paramètres d’utilisation, comme la consommation, la durée d’utilisation. En connaissant le nombre d’heures au compteur, le chef d’entreprise peut depuis son PC planifier l’entretien. Il est également possible de diagnostiquer à distance une panne. Bien ciblée, l’intervention en sera d’autant plus courte et l’immobilisation minimisée.

Quel est le prix de ce système et son retour sur investissement ?
P.-H. H. – JD Link Select coûte 250 euros pour 12 mois et la version Ultimate 500 euros pour une même durée. Il faut bien sûr que le tracteur soit équipé d’un terminal Greenstar et d’une antenne GPS.
S.M. – LiveLink est gratuit et en standard sur les tracteurs neufs. Cela inclut un abonnement de 2 ans, à l’issue duquel il faudra compter 25 euros par mois pour poursuivre le service. Pour ce qui est du retour sur investissement, nous n’avons pas encore de données précises. Mais le bon entretien, avec toute la traçabilité qui va avec, est un plus à la revente. La lutte contre le vol et l’immobilisation du véhicule réduite à son minimum sont également des bons arguments économiques. Enfin, l’analyse et l’amélioration de la consommation de carburant impactent de manière non négligeable le portefeuille.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes